Lola Sémonin en dédicace à la librairie « Le temps d’un livre » ce samedi

Vous venez ce samedi dédicacer certains de vos livres à la librairie Le temps d’un livre. Parmi eux on retrouve votre tétralogie dont le tome IV vient de paraître. Pouvez-vous nous présenter ce dernier ?

Au départ, ce sont les éditions Flammarion, avec qui j’avais déjà travaillé, qui m’ont demandé d’inventer une vie avec Madeleine Proust. Ainsi, mon personnage théâtral est devenu romantique, ce qui est tout à fait unique et exclusif pour moi. J’ai passé 2 ans à faire un vrai travail ethnologique pour entrer dans la vie de cet homme et rendre hommage au milieu rural. Je ne pensais pas que ça prendrait 10 ans de ma vie, et au final il y a eu ces 4 tomes. La première s’intéresse à son enfance, la deuxième à son adolescence pendant une fausse guerre, la troisième au choc des cultures en tant que bonne à Paris, et enfin, la dernière est pleine de suspense, de retour dans le Haut-Dub. La conscience est que je recevrai le prix Jules Renard pour ce travail.

Est-ce toujours important pour vous d’assister à ce genre de réunion dans vos terres d’Ot-Dabs ?

Je fais des dédicaces dans toute la France avec 47 dates jusqu’à Noël. Ce dernier se trouve sur mon site (www.madeleineproust.fr.) J’accompagne ce livre comme on accompagnerait un enfant, et c’est vrai qu’au passage : Haut Doubs était essentiel. Je fais beaucoup de dédicaces en Franche-Comté car il y a tellement de candidatures de libraires. Et puis ça reste quand même ma forteresse (rires).

Quels sont vos nouveaux projets maintenant que ce trimestre est terminé ?

Quand Flammarion m’a demandé d’imaginer la vie Madeleine Proust , j’avais déjà commencé une dizaine de romans, car ma première passion est l’écriture. Je vais donc les prendre un par un, et le premier à sortir concerne Madeleine rencontrant bébé Camel, ce qui clôturera ce fil.

Leave a Reply

Your email address will not be published.