Les livres à lire pendant le week-end de la Mercè

C’est trop long fin de semaine de la Merce à Barcelone. Une bonne occasion de passer votre temps et de lire des manuels scolaires.

saison littéraire française

La saison littéraire d’automne perd de belles feuilles. en tête de gondole, Parisle dernier opus de la tétralogie Toujours au pays de l’enfance Par Ian Moix. Si les trois premiers romans autobiographiques (Orléans, Reims, Verdun) étaient impressionnants et brillamment écrits à l’encre noire, comme nous l’avons noté dans nos colonnes, ce dernier tome est décevant. Certes, on conseille sa lecture pour le tableau général du quadripartite, mais la démesure dans le cadre et quelques vulgarités ennuyeuses, notamment le personnage de Delphine Darch, alourdissent le roman.

Ian Moix a été libéré après les poursuites en diffamation de son frère

Cependant, Grasset nous a préparé d’autres bonnes surprises, par exemple Quand l’arbre tombe. La plume poétique d’Orion Jeancourt Gallignani caresse Solon pour raconter le rapprochement de la jeune fille et de son père. Un livre sur le deuil sous toutes ses formes, sur la fin de la jeunesse et sur une certaine forme de pouvoir et de temps perdu qui ne se rattrape pas.

Pour ceux qui préfèrent l’océan au Val de Loire, nous conseillons la lecture Les habitants de Bilbao naissent où ils veulent. Le beau roman de Maria Larrea à la recherche de son origine, où franquisme, magie, sorcellerie et méchanceté se côtoient.

Anagrama publie la collection Jack Kerouak en espagnol

Quelle belle surprise. La maison d’édition Anagrama, spécialisée dans les traductions espagnoles, publie la trilogie de Jack Kerouac. Un écrivain hippie américain déjanté et sans limites vient de publier son premier best-seller quasi autobiographique. Sur la route en 1956. L’hallucination spirituelle de Kerouac sur son voyage et ses rencontres sur les routes américaines apparaît sous le titre ; Sur la route.

Le voyage spirituel de l’auteur (et toutes sortes de drogues) prendrait plus de pouvoir, deux ans plus tard, Lvagabonds du ciel qui sort ce mois-ci sous un titre espagnol Los Vagabundos del Dharma.

Anagrama poste aussi à côté Le sous-sol (Les souterrains), une nouvelle qui raconte l’histoire du sosie littéraire de Kerouac et la passion folle d’un Afro-Américain.

Livre politique du 1er octobre

La Catalogne célébrera le 5e anniversaire du référendum non autorisé sur l’indépendance le 1er octobre. Lola García, directrice adjointe de La Vanguardia, choisit dans son livre un aperçu rétrospectif des relations politiques entre la Catalogne et l’Espagne, à partir du prisme de quatre personnalités madrilènes. El Muro Publications de la Péninsule.

Lola García examine le rôle du Premier ministre socialiste espagnol José Luis Zapatero, qui a négocié une nouvelle charte d’autonomie en Catalogne en 2006. Un texte qui donne de larges pouvoirs à la Catalogne et qui sera contesté par le Conseil constitutionnel en 2010. Diffamation violente qui enclenchera le processus d’indépendance.

García s’intéresse de près aux actions des deux Premiers ministres censés gérer la crise catalane, le conservateur Mariano Rajoy et l’actuel chef du gouvernement, Pedro Sánchez.

La relative neutralité politique de Lola García, assez rare dans ce conflit politique, est significative pour comprendre les enjeux.

Bonus : Club de lecture de la librairie française

Chaque quatrième jeudi du mois, la Librairie Jaimes anime son club de lecture autour d’un roman noir français, animé par Nadège, à 19h.

Premières séances périscolaires le jeudi 29 septembre avec un roman au programme Une lettre à mes meurtriers Par René Fregni. Participation 10€, informations complètes ici.

Week-end à Barcelone

Leave a Reply

Your email address will not be published.