Le poker menteur de Vladimir Poutine pour intimider les Occidentaux

Vladimir Poutine prononce un discours à Veliky Novgorod, le 21 septembre 2022. ILYA PITALEV/AFP

DÉCRYPTAGE – Sentant le sol se dérober sous ses pieds sur le plan militaire, le maître du Kremlin arrache la vieille ficelle de la citadelle russe assiégée.

Ce 21 septembre, Vladimir Poutine a livré, sur un ton nettement plus machinal que passionné, un chef-d’œuvre de fausse propagande pour brosser le tableau d’une Russie attaquée par l’Occident et la “Néo-nazis ukrainiens”, justifiant ainsi l’appel à la mobilisation partielle de la population russe, mesure qui pourrait à terme lui coûter cher.

“Si vous osez toucher à notre territoire, vous subirez les foudres de notre arsenal nucléaire”, a-t-il dit aux Occidentaux. Le discours était une inversion effrontée des faits. Parce que c’est la Russie qui a attaqué un pays souverain, l’Ukraine, en lançant contre elle guerre totale. C’est aussi Moscou qui produit chaque jour, par la voix de ses idéologues et de ses ministres, un discours ouvertement fasciste énonçant une volonté d’éradiquer l’Ukraine.

Si vous osez toucher à notre territoire, vous subirez les foudres de notre arsenal nucléaire

Vladimir Poutine

Mais dans la tradition de la « maison du KGB » dont est issu Poutine, peu importe si le mensonge, même le plus énorme, finit par s’imposer à l’interlocuteur. Sentir le sol céder sous…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 84% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontières, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99 € le premier mois

Déjà inscrit?
Connexion

Leave a Reply

Your email address will not be published.