LE CREUSOT : Mickaël Aussem a ouvert sa galerie d’art et ça donne envie

Il est situé rue Maréchal Foch, face à l’église Saint-Charles.

Aussem a décidé d’ouvrir une galerie. Il la plaça dans l’ancienne Ephéméride, qui déménagea, juste en face de l’église Saint-Charles.
Le dévoilement a eu lieu en présence de nombreux amis et élus. Chacun remarquera tout ce que l’artiste autodidacte a fait pour ce vernissage.
Autodidacte puisque Mickaël Aussem a suivi une formation initiale de soudeur. Venu de Dunkerque avec sa famille en 1989, depuis que son père a été muté chez Industeel, il a toujours eu une passion pour le dessin, la peinture et le coup de pinceau. “Je tiens ça de mon grand-père qui était peintre”, s’aventura-t-il plus loin.

On en est donc à la génétique et c’est tant mieux car Mickaël Aussem a incontestablement du talent. Il est fan d’acrylique et de customisation.
Il y a un rendu réaliste de ce qu’il fait et sa capacité à agrandir les photos. Tout un art.
Il ne faut pas regarder longtemps ses créations, qui sont des toiles ou du papier 250 grammes, pour découvrir ici Dali, là Charlot, en plus d’un des ouvriers de la Forge, Thomas Pesquet, le Pilon et d’autres encore. une traduction de votre choix.
Quand Mickaël Aussem utilise son talent de photographe, il donne aussi son imaginaire. Parce que c’est un artiste. “Je travaille pour en faire mon travail”, a-t-il déclaré. Lui qui s’occupe du retour des voitures, pour une société de location.
Il a la chance de pouvoir presque tout faire à distance. C’est pourquoi sa galerie est ouverte tous les jours. Pas forcément tous les dimanches, mais souvent quand même.
Nous invitons évidemment chacun à découvrir ses réalisations. Et pourquoi pas passer commande, car Mickaël Aussem travaille à la demande. Ce qui a attiré de nombreux adeptes des créatures. Car lorsque la photo est rendue, l’artiste ajoute sa touche à son œil.

Alain BOLLERY

Leave a Reply

Your email address will not be published.