l’animateur a “envisagé le suicide de nombreuses fois”

Mercredi 21 septembre, Patrick Sebastian a accordé une rare interview à nos confrères de chere Au cours de laquelle il a fait des révélations inattendues. Animator, qui publie un nouveau livre intitulé Vivre et renaîtrerévèle notamment la chirurgie du cancer du rein.

Au niveau de la santé, c’est un beau tsunami qui s’est abattu sur moi. Début 2022, j’ai eu un cancer du rein, qui n’était pas invasif, mais a dû être opéré rapidement. Aujourd’hui tout va bien, je n’ai que du ventre car les abdominaux ont été coupés pour l’opération, donc je dois remettre la ceinture abdominale ‘, il explique.

Chirurgie du cancer de Patrick Sebastian : “Je fume deux paquets par jour”

Clarifier: J’ai passé une semaine à l’hôpital, j’ai suivi la convalescence à la maison et je suis retourné au théâtre au bout de deux mois Il y a 12 ans, le compagnon affectueux de Cyril avait déjà fait face à un cancer de la peau… ce qui ne semblait pas beaucoup l’étonner.

De toute façon, pour moi, dans la vie, tout est écrit, et il ne sert à rien de lutter contre l’inévitable. C’est arrivé parce que ça devait arriver. C’est le minimum quand on sait que je fume deux paquets de cigarettes par jour “, souffle.

L’animateur “a pensé plusieurs fois au suicide”

Des problèmes de santé l’ont finalement convaincu de la question du suicide assisté. Et pour une bonne raison, L’homme de 68 ans avoue que « considéré à plusieurs reprises sur le suicide. Ma petite-fille Marie m’a dit que si je faisais une telle chose, ce serait odieux, mais qu’elle respecterait ma décision tant que ce serait mon choix. “, Identifie.

Pourtant, Patrick Sébastien, qui invoque régulièrement le fait du suicide avec un diamètre de 9 mm, considère qu’il n’a pas “ Bravoure nécessaires pour passer à l’action. ” Vous en avez besoin pour prendre un pistolet et tirer, “ Confirme l’ancien hooligan de l’armée de l’air pakistanaise.

Lire aussi :

Patrick Sebastian “a déjà tout prévu pour ses obsèques”

De plus, l’animateur s’est assuré de tout préparer pour le jour où il quittera ce monde, comme il l’a expliqué dans Pillars vedette de la télévision En juin 2020 :J’ai déjà tout prévu pour mes funérailles.”

“Je veux un cercueil avec beaucoup de guirlandes. Ce serait une fête festive avec un orchestre, seulement pour irriter mes détracteurs”, Il s’est montré sarcastique avant de conclure en dévoilant la phrase, empruntée à Jacques Brel, qu’il a choisi d’inscrire sur l’épitaphe, à savoir : Si tu m’aimes, ferme ta gueule.”

Leave a Reply

Your email address will not be published.