Benjamin Valliet : le livre Chat-necdotes

Pouvez-vous nous montrer votre livre ? Blagues sur le chat ?
Comme son nom l’indique, le livre rassemble une série d’anecdotes insolites sur nos amis les chats.
Toutes sortes d’histoires s’y condensent : des aventures farfelues, colorées, passionnantes, mais aussi des mésaventures invraisemblables. Ceux-ci sont regroupés en plusieurs trous de chat. On y voit les bienfaits des chats, mais aussi leurs méfaits, leur place dans le monde de l’art et dans le cœur des artistes, ou encore leur parcours dans l’histoire humaine. En vous mêlant, vous trouverez un chat vert, un chat transformé en espion par les services secrets américains, un chat promu maire, des chats postiers, des chats qui volent toutes sortes d’objets, un chat qui sauve son petit maître d’un le feu, les chats qui vont à l’école, etc.

Pourquoi avez-vous écrit un livre de blagues sur les chats ?
La passion guide toujours les thèmes de mes livres. Je suis une passionnée des chats depuis l’enfance. L’un de mes premiers souvenirs est celui de mon père caressant les pattes d’un chat, me disant : “Pattes d’argent, serviteur de l’amour” et indiquant les endroits où les chats aiment caresser. Historien de formation, j’adore faire des recherches, découvrir ce livre m’a aussi permis d’apprendre en m’amusant. D’ailleurs, en lisant ce dernier, on “sourit”, on rit, on s’émerveille, on s’excite, on s’attriste même, tout cela en grandissant.

Que pouvons-nous apprendre sur Bryu, le chat qui vous a inspiré ?
Bryu est un petit chat noir de deux ans et demi qui partage ma vie avec mon compagnon. Il est très “sympathique” comme on dit dans ma région. Briu signifie “cri” en Patois du Nord. Cela me réchauffe le cœur, m’amuse, me fait rire. Il est, comme on dit, “de la pâte”, pas mal pour un sou, et c’est pourquoi j’ai pu “l’utiliser” pour illustrer la plupart des anecdotes distillées dans le livre avec des photos (c’est le côté créatif de ce dernier) . Comme moi, Bryu aime l’autodérision, donc lui et moi avons pu travailler de manière humoristique, une sorte d’âme en plus. Puis je lui ai expliqué que s’il coopérait, il serait la star du livre et aurait de la nourriture raffinée, et il a tout de suite aimé ça. (en train de rire)

Selon vous, qu’est-ce qui nous rend si fascinés par cet animal de compagnie ?
Je ne peux pas me mettre à la place de tout le monde et je pense que tout le monde a ses raisons d’aimer les chats. Cela dit, je pense que les gens aiment leur beauté (y a-t-il quelque chose de plus mignon sur terre qu’un chat), leur indépendance, leur côté sans retenue qui leur donne envie de tout et n’importe quoi (rires pour nous) et notre courant dans la société , dans mon humilité. On dit que les chats sont un excellent antidote à la solitude et au manque d’amour dont souffrent de nombreuses personnes. Sans parler de la paix qu’ils peuvent nous apporter.

Pourquoi était-il important de travailler avec le vétérinaire Philip Doughty pour fournir des explications ?
Comme je l’ai déjà dit, je voulais un livre où l’on puisse apprendre, se développer tout en s’amusant. Les interventions du Dr Philip Doughty étaient donc nécessaires. Ils ramènent le côté scientifique que je n’ai pas et me permettent d’analyser et de comprendre des anecdotes. Bref, répondre pourquoi, comment, etc. Philip Doughty est un vrai passionné qui a également publié un livre intitulé Reconcile Man and Beast, et il a répondu à notre demande.

Combien de chats avez-vous et qu’aimez-vous chez eux ?
Mon partenaire et moi avons trois chats, dont deux qu’il avait bien avant notre rencontre. Ils ne jurent que par cela. Ils sont très sauvages et même après quatre ans, je ne peux pas m’en approcher. Mais c’est sans doute dû au fait que je suis un peu (trop) “pile électrique”, et qu’ils aiment la paix. Mais je ne désespère pas, ça viendra. Bryu me ressemble plus et a l’habitude de vivre avec mon hyperactivité depuis son plus jeune âge (rires). Il a aussi l’habitude d’être mordu, parce que les chats ne me mordent pas, moi oui (rires).

Vous prévoyez une séance de dédicaces avec des lecteurs ?
Oui je l’espère. D’autant plus que j’ai même trouvé un moyen pour Bryu de mettre sa “signature” sur les livres à signer.

Qu’aimeriez-vous dire pour conclure ?
Merci beaucoup d’avoir mis en lumière ce livre et Bryu est heureux que nous en parlions, alors merci pour cela ;).

Merci à Benjamin Valliet d’avoir répondu à notre interview.

Leave a Reply

Your email address will not be published.