une frappe ukrainienne tue au moins 13 civils à Donetsk, selon un premier bilan du maire prorusse de la ville

Ce qu’il faut savoir

Lourd bilan dans la capitale de la zone séparatiste de Donetsk (Ukraine). Un tube “punitif” dans l’ouest de la ville ont tué 13 civils lundi 19 septembre, a accusé le maire pro-russe de la ville, Alexeï Kemzouline, sur la messagerie Telegram. Deux enfants seraient parmi les victimes, rapporte un journaliste de France 2 sur Twitter, citant les chaînes Telegram locales. De son côté, Alexeï Kemzouline a également précisé que “le nombre de blessés (était) encore en cours d’établissement”et il a appelé la population à “Ne sortez que si c’est absolument nécessaire”. Ce direct est désormais terminé.

Employé de l’OSCE condamné à 13 ans de prison par des séparatistes pro-russes. Juges de la Cour suprême de la région séparatiste de Lougansk “reconnaître Dmitri Chabanov coupable (…) et le condamner à purger une peine de 13 ans de prison”, a indiqué lundi l’institution, citée par l’agence Ria-Novosti. Emprisonné depuis avril, Dmitri Chabanov était accusé par les autorités pro-russes d’avoir fourni “information confidentielle” aux services de renseignement étrangers, dont la CIA américaine.

Moscou qualifie de “mensonge” la découverte de centaines de corps à Izium (Ukraine). La Russie a nié son implication dans la mort de centaines de personnes, dont les corps ont été découverts à Iziumdans l’est du pays. “C’est un mensonge. Nous défendrons bien sûr la vérité dans cette affaire”, a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. Selon les autorités ukrainiennes, plus de 440 tombes et un charnier ont été découverts mi-septembre dans une forêt en bordure de cette ville, reprise par les forces ukrainiennes de l’armée russe.

Leave a Reply

Your email address will not be published.