Princesse Anne : Cet enfant illégitime à l’origine de son divorce, demande d’avortement et virements d’argent

C’est un lourd secret de famille. Après la mort d’Elizabeth II, tous les regards se tournent vers l’Angleterre et les membres de la famille royale. Si le roi Charles III attire tous les regards, en arrière-plan, sa soeur Princesse Anne Il a reçu beaucoup de sympathie des fans. Elle était la fille unique de Sa Majesté, qui avait toujours été respectueuse même dans le deuil, savait plaire en restant toujours discrète. Et c’est même quand Trouvé au cœur d’un véritable scandale. à cause de, Son mari, Mark Phillips.

En 1973, la princesse Anne a épousé l’ancien officier de l’armée britannique, le major Mark Phillips. Il y a un amour fou entre eux. Le couple partage la même passion pour les chevaux. Mais les deux cavaliers d’honneur ont fini par se séparer en 1992, après qu’une liaison extraconjugale a été révélée à Mark Phillips. Mark Phillips n’était pas content d’avoir une liaison Un enfant illégitime Au cours de cette aventure d’une nuit dans un hôtel d’Auckland avec Heather Tonkin, une professeure d’art néo-zélandaise, il l’avait connu en 1983. Un mois plus tard, elle apprend qu’elle est enceinte et révèle l’affaire à la personne en question.

Enfant illégal, avortement et transferts de fonds

Le scandale continue. Marc Phillips Intime à Heather Tonkin pour l’avortementdans ses mots. Mais cette personne refuse et obtient alors de l’ancien champion olympique via l’équipe d’équitation (Munich 1972) qu’il lui verse de l’argent. En effet, elle aurait alors perçu 6 500 euros annuels au titre de “Conseiller équestreMais lorsque les paiements cessent, le Néo-Zélandais décide de le poursuivre en justice.En 1991, l’affaire devient publique, malheureusement pour la princesse Anne.A cette époque, le couple était déjà séparé et l’année suivante leur divorce est prononcé. La famille est déjà confrontée à la fin du mariage de Charles et Diana, qui fait beaucoup de bruit, c’est le cas de l’enfant illégitime et payer l’argent n’arrange rien.

Aujourd’hui, Felicity Wade a 37 ans et partage la passion de son père pour les chevaux, qu’elle a toujours crue morte. La jeune Néo-Zélandaise a également épousé en mars 2015 un Anglais du Sussex, Tristan Wade, qui avait auparavant joué au polo avec les princes William et Harry. Le monde (royal) est petit.

Leave a Reply

Your email address will not be published.