Les artistes commencent vendre des uvres d’art gnres par IA sur des sites Web de photos En utilisant un logiciel qui cre de l’art la demande, certains artistes tentent d’en tirer profit


Face l’afflux d’uvres d’art gnres par des intelligences artificielles, certaines communauts artistiques en ligne ont pris des mesures radicales pour interdire ou limiter leur prsence sur leurs sites, notamment Newgrounds, Inkblot Art et Fur Affinity. D’autres, comme Shutterstock, n’ont encore rien dcid ce sujet. Et pendant que les plateformes d’art gnr par l’IA explosent en popularit, les communauts en ligne qui se consacrent au partage de l’art gnr par l’homme sont obliges de prendre une dcision : l’art gnr par IA doit-il tre autoris ?

L’arrive de modles de synthse d’images largement disponibles, tels que Midjourney et Stable Diffusion, a provoqu une intense bataille en ligne entre les artistes qui considrent les uvres assistes par l’IA comme une forme de vol et ceux qui accueillent avec enthousiasme ces nouveaux outils de cration. Les communauts d’artistes tablies sont la croise des chemins car elles craignent que les uvres non IA ne soient noyes dans une offre illimite d’uvres gnres par l’IA, alors que ces outils sont devenus trs populaires parmi certains de leurs membres.

En interdisant l’art cr par synthse d’image sur son portail d’art, Newgrounds a crit : Nous voulons garder l’accent sur l’art fait par des personnes et ne pas inonder le portail d’art avec de l’art gnr par ordinateur . Fur Affinity a cit des proccupations concernant l’thique de la faon dont les modles de synthse d’images apprennent partir d’uvres d’art existantes, crivant : Notre objectif est de soutenir les artistes et leur contenu. Nous ne pensons pas qu’il soit dans l’intrt de notre communaut d’autoriser du contenu gnr par l’IA sur le site . Ce ne sont que les derniers mouvements dans un dbat qui volue rapidement sur la faon dont les communauts artistiques (et les professionnels de l’art) peuvent s’adapter un logiciel qui peut potentiellement produire des uvres illimites d’art magnifique un rythme qu’aucun humain travaillant sans les outils ne pourrait galer.

Parmi ces outils, nous pouvons citer DALL-E 2, le systme d’IA d’OpenAI qui peut gnrer des images partir de quelques mots ou diter et affiner des images existantes par le mme moyen. Par exemple, l’invite un renard dans un arbre ferait apparatre une photo d’un renard assis dans un arbre, ou l’invite astronaute avec un bagel la main montrerait eh bien, vous voyez o cela mne. Le logiciel ne se contente pas de crer une image dans un style unique, vous pouvez ajouter diffrentes techniques artistiques votre demande, en entrant des styles de dessin, de peinture l’huile, un modle en pte modeler, tricot en laine, dessin sur un mur de grotte, ou mme comme une affiche de film des annes 1960.

En plus de la capacit de la technologie produire des images uniquement sur des invites textuelles, Dall-E 2 dispose de deux autres techniques intelligentes : l’inpainting (le nom donn la technique de reconstruction d’images dtriores ou de remplissage des parties manquantes d’une image) et les variations. Ces deux applications fonctionnent de manire similaire au reste de Dall-E, juste avec une touche.

Avec l’inpainting, vous pouvez prendre une image existante et y ajouter de nouveaux lments ou en modifier des parties. Si vous avez une image d’un salon, vous pouvez ajouter un nouveau tapis, un chien sur le canap, changer le tableau au mur ou mme faire apparatre un lphant dans la pice parce que quelqu’un pourrait y penser, voyez vous.

Variations est un autre service qui ncessite une image existante. Insrez une photo, une illustration ou tout autre type d’image et l’outil de variation de Dall-E crera des centaines de ses propres versions. Vous pouvez lui donner une image d’un des tltubbies, et il la reproduira, crant des versions similaires. Une vieille peinture d’un samoura crera des images similaires, vous pouvez mme prendre une photo de certains graffitis que vous voyez et obtenir des rsultats similaires.

D’ailleurs, le Cosmopolitan s’est servi de DALL-E 2 pour faire sa premire de couverture

Shutterstock, un eldorado pour les images gnres par IA ?

Cherchant des moyens de montiser l’art gnr par l’IA, certains artistes ont dj commenc soumettre leurs uvres gnres par l’IA des sites Web de photographie de stock comme Shutterstock. Les recherches sur *gnre*par IA ou *Midjourney* (un service de synthse d’images populaire) produisent des milliers de rsultats sur le site.

Dans certains cas, une partie de l’uvre qui n’est pas tiquete comme gnre par IA semble galement correspondre clairement au style artistique de Midjourney, qui semble tre l’outil de synthse d’images le plus populaire sur le site pour le moment. Pour l’heure, les conditions d’utilisation de Shutterstock n’interdisent pas la soumission d’illustrations gnres par l’IA. Les contributeurs de Shutterstock reoivent un pourcentage des frais de licence qui varie de 15 40 % de ce que Shutterstock tire du contenu.

Citation Envoy par Shutterstock

En tant que contributeur Shutterstock, vous gagnerez un pourcentage du prix que Shutterstock reoit pour la licence de votre contenu. Il existe 6 niveaux de revenus distincts pour les images et pour les vidos, allant de 15*% 40*%. Vous pouvez les parcourir indpendamment en fonction de votre nombre de tlchargements dans chaque catgorie. Plus les clients achtent de contenu dans votre portefeuille, plus vous progressez rapidement dans les niveaux, ce qui augmente le pourcentage que vous gagnez sur chaque licence.


Tableau des revenus pour les photos, les illustrations et les images vectorielles

Un didacticiel vido rcent d’une photographe de portrait canadienne nomme Vanessa sur YouTube explique son processus pour essayer de trouver quels sites Web de stock ont ​​autoris les illustrations d’IA cres par Midjourney, s’installer sur Shutterstock. Elle dcrit la ncessit de mettre l’chelle ses illustrations gnres par IA avant de les soumettre, car la plupart des sorties de synthse d’images l’heure actuelle ne sont pas suffisamment haute rsolution pour rpondre aux normes de Shutterstock.

Cela survient dans le contexte d’un dbat froce en ligne sur l’thique des uvres d’art assistes par IA au cours des derniers mois. Certaines communauts d’artistes prennent des mesures contre les soumissions qui ont inond leurs sites en raison de la facilit avec laquelle elles peuvent tre gnres en quantit presque illimite. Pendant ce temps, les artistes qui adoptent les nouveaux outils d’IA continuent de pousser leur art dans des directions nouvelles et intressantes (regardez cet exemple), et la technologie continue d’avancer sans entrave.

Ce n’est un secret pour personne que des modles de synthse d’images comme Stable Diffusion ont t forms, en partie, l’aide de sites Web de photographies de stock. Avec l’apparition de l’art de l’IA sur des sites comme Shutterstock, si les futurs modles d’images d’IA forms sur des images rcupres sur Internet apprennent de leur propre production, l’avenir de l’art pourrait en effet tre trs rcursif.

Mais alors, que signifie le fait de pouvoir gnrer n’importe quel type de contenu visuel, image ou vido, avec quelques lignes de texte et un clic sur un bouton ? Qu’en sera-t-il lorsque vous pourrez gnrer un scnario de film avec GPT-3 et une animation de film avec DALL-E 2 ? Et si l’on regarde plus loin, que se passera-t-il lorsque les algorithmes des mdias sociaux ne se contenteront pas de slectionner du contenu pour votre flux, mais le gnreront ? Qu’en sera-t-il lorsque, dans quelques annes, cette tendance rencontrera le mtavers et que des mondes de ralit virtuelle seront gnrs en temps rel, rien que pour vous ?

Ce sont toutes des questions importantes considrer. Certains pensent qu’ court terme, cela signifie que la crativit humaine et l’art sont profondment menacs. Peut-tre que dans un monde o tout le monde peut gnrer n’importe quelle image, les graphistes tels que nous les connaissons aujourd’hui seront superflus. Cependant, l’histoire montre que la crativit humaine trouve un chemin. Le synthtiseur lectronique n’a pas tu la musique, et la photographie n’a pas tu la peinture. Au contraire, ils ont catalys de nouvelles formes d’art.

L’utilisation de l’IA sonne-t-elle le glas pour annoncer le dbut de la fin des artistes ?

Andy Baio, de Waxy.org, qui suit de prs l’thique de l’IA, a dclar : L’impact des technologies de l’IA sera multidimensionnel : nous ne pouvons pas le rduire un seul axe, bon ou mauvais. De nouvelles formes d’art apparatront, tout comme de nouvelles voies d’expression crative. Toutefois, je pense qu’il existe galement des risques. Midjourney, DALL-E et d’autres outils de conversion texte-image ne sont qu’une des faons dont l’IA s’est immisce dans le processus de cration. Il suffit de penser la brve, mais controverse, existence du rappeur AI FN Meka ou l’apparition d’une socit de deepfake dans “America’s Got Talent”. L’IA est-elle une nouvelle technologie qui va crer le prochain grand mouvement artistique ? Ou annonce-t-elle la destruction de l’artiste ? Il s’avre que la rponse n’est pas si simple .

Il est important d’tre attentif aux implications de l’automatisation et ce que cela signifie pour les humains qui pourraient tre “remplacs”. Mais cela ne ncessite pas ncessairement d’avoir peur de devenir obsolte. Au contraire, la question que nous devrions nous poser est de savoir ce que nous voulons des machines et comment nous pouvons les utiliser au mieux au profit des humains , explique Cansu Canca, professeur associ de recherche Northeastern, et fondateur et directeur du AI Ethics Lab.

Les proccupations concernant l’incursion de l’IA dans l’art vont au-del des accusations de plagiat numrique. Derek Curry, professeur associ d’art et de design Northeastern, n’est pas convaincu que l’art de l’IA remplacera un jour le travail cratif des humains. Par sa nature mme, la technologie a ses limites. Elle ne peut rien produire qui n’ait dj fait l’objet d’un entranement, il lui est donc impossible de crer des choses lgitimement nouvelles , explique Curry.

C’est loin d’tre la premire fois que les nouvelles technologies suscitent la controverse dans la communaut artistique. Une grande partie du battage mdiatique est trs similaire ce qui s’est pass la fin du 19e sicle avec la photographie , explique Curry, qui a une formation de photographe. Comme pour la photographie, Curry estime que les humains jouent un rle beaucoup plus important dans la cration d’uvres d’art gnres par l’IA que la plupart des gens ne le pensent.

Le cycle de la peur et de l’acceptation s’est produit avec chaque nouvelle technologie depuis l’aube de l’re industrielle, et il y a toujours des victimes qui viennent avec le changement. Il existe des moyens rels par lesquels une activit qui tait ralise d’une certaine manire par un humain peut maintenant tre ralise d’une manire diffrente, ncessitant moins d’humains pour faire ce travail qu’auparavant , explique Deirdre Loughridge, professeur associ de musique Northeastern. Si l’art gnr et assist par l’IA devient plus communment accept, les artistes devront repenser radicalement la faon dont ils travaillent, passent leur temps et structurent leur processus cratif, explique Loughridge.

Mais elle affirme galement qu’il existe un manque gnral de connaissances technologiques en matire d’IA, ce qui conduit des perceptions errones de ce qu’elle peut apporter aux artistes. Dans le domaine de la musique, l’intelligence artificielle a t utilise pour le transfert de timbre ou de tonalit, permettant aux chanteurs d’utiliser leur voix comme synthtiseur en chantant dans un logiciel qui transforme la tonalit en le son d’un instrument diffrent.

Comme tout autre lment technologique, l’utilisation de l’IA change lorsqu’elle se retrouve entre les mains des artistes, et non l’inverse. Loughridge compare l’IA Auto-Tune, un processeur de correction de la hauteur du son qui tait autrefois controvers mais qui est devenu un standard de l’industrie musicale.

Pour Jennifer Gradecki, professeur associ d’art et de design Northeastern, l’IA a galement un potentiel en tant qu’aide la cration, en partie cause de ce qu’elle ne peut pas faire. Selon Jennifer Gradecki, l’intelligence artificielle peut aider trouver les rponses les plus gnriques aux dilemmes artistiques, ce qui l’oriente vers des voies plus cratives. Nous essayions de trouver un nom collectif l’aide de l’IA et c’tait amusant de voir les combinaisons qu’elle proposait, mais rien n’tait bon. Rien n’tait aussi cratif que ce que nous serions capables de gnrer , explique Gradecki.

Source : conditions d’utilisations Shutterstock

Et vous ?

Quelle lecture en faites-vous ?

tes-vous pour ou contre l’introduction des photos gnres par IA sur les sites de photographies ? Pourquoi ?

Que pensez-vous des craintes souleves par les artistes et les sites qui s’inquitent de l’avenir de la profession et ont dcid de fermer la porte aux images gnres par IA ?

Que pensez-vous des outils comme DALL-E 2 ou Midjourney ?

Voir aussi :

Une uvre d’art gnre par l’IA a remport la premire place un concours de beaux-arts une foire d’tat et les artistes sont furieux

Dall-E 2 permet de gnrer des images partir de quelques mots, mais le produit est-il votre ? Votre illustration numrique gnre par l’IA pourrait ne pas tre protge par le droit d’auteur

Leave a Reply

Your email address will not be published.