l’iPhone de tous les superlatifs

Apple a poussé tous les curseurs au maximum pour son iPhone 14 Pro, qui est un smartphone irréprochable. Malheureusement, il entre définitivement dans la catégorie des produits de luxe.

Ce vendredi 16 septembre, Apple a mis en vente sa nouvelle cuvée d’iPhone. Au côté de l’iPhone 14, déjà à plus de 1000 euros, la marque propose un iPhone 14 Pro censé cocher toutes les cases: un écran très lumineux, une puissance hors-norme, un design novateur ou encore un appareil photo ultime. Mais tout ceci s’accompagne d’un tarif, lui aussi stratosphérique, causé par la chute de l’euro face au dollar. Pour s’offrir l’iPhone 14 Pro en version 128 Go (la moins chère), il faut compter 1329 euros. C’est 1479 euros pour la version Max, strictement identique, mais avec un écran plus grand.

Les forces de l’iPhone 14 Pro

Dynamic Island, la bonne idée

C’est la trouvaille d’Apple pour compenser la disparition de l’encoche et masquer le nouveau système d’appareil photo en façade de l’iPhone 14 Pro. Désormais, la caméra TrueDepth – qui sert aussi à la reconnaissance faciale pour déverrouiller l’iPhone – est calée dans deux poinçons dans l’écran, dont un en forme de pilule. Et pour cacher cet élément peu esthétique au regard des critères de la marque, cette dernière a donc inventé une interface tactile pour rendre utile une disgrâce visuelle.

La nouvelle interface Dynamic Island cache la caméra frontale qui remplace l'encoche
La nouvelle interface Dynamic Island cache la caméra frontale qui remplace l’encoche © Tech&Co

L’interface baptisée Dynamic Island s’apparente à une sorte de barre noire de raccourci, une fois que vous aurez par exemple lancé votre musique, Apple Plans pour la navigation, serez en appel tout en navigant sur l’iPhone. D’un appui court, on ouvre l’application. Avec un appui long, une petite fenêtre apparaît avec les informations essentielles, la possibilité d’arrêter la fonction, de raccrocher, etc. C’est aussi désormais sur cette barre qu’apparaissent les infos comme la connexion des AirPods, ou le point lumineux signifiant que la caméra en façade est active.

Une idée d’utilisation impeccable, même s’il faut bien avouer que ce n’est pas la zone la plus utilisée au quotidien. Avant d’être incontournable, c’est surtout un petit plus pour ne pas laisser de zone “blanche” à l’écran. Pour le moment, de nombreuses applications maison (Apple Music, Pay, AirPlay, Localiser…) et fonctions (Recharge, Raccourcis, mode Concentration, mode avion…) sont compatibles, mais aussi certains services tiers (YouTube, Instagram et WhatsApp en appel, Amazon Music, Spotify, Audible…).

Apple annonce que, dans les prochaines semaines, il sera possible de voir apparaître les résultats sportifs, l’approche de votre VTC, de votre livraison de repas, ou encore vos activités sportives.

L’écran monte définitivement en gamme

Si Apple n’a pas touché au design de l’iPhone 14 Pro qui conserve ses bords droits en acier et son dos résistant en Ceramic Shield, l’écran fait peau neuve, bien au-delà de la disparition de l’encoche. Deux tailles restent disponibles (6,1 pouces et 6,7 pouces) pour un écran dit Super Retina XDR (Oled). Mais il s’enrichit enfin de la technologie Always On pour basculer en veille tout en restant actif. Une technologie que l’on trouve déjà sur les Apple Watch depuis plusieurs années.

L'écran de l'iPhone 14 Pro s'enrichit de la technologie Always-on pour se mettre en veille.L'écran de l'iPhone 14 Pro s'enrichit de la technologie Always-on pour se mettre en veille.
L’écran de l’iPhone 14 Pro s’enrichit de la technologie Always-on pour se mettre en veille. © Tech&Co

L’écran ne s’éteint plus quand il est inactif, il s’assombrit. S’il peut habituellement profiter d’un taux de rafraîchissement de l’image à 120 Hz pour plus de fluidité dans la navigation ou encore dans le jeu mobile, cette fois, il tombe à 1 Hz (un rafraîchissement par seconde) pour économiser aussi de la batterie tout en gardant les principales informations visibles. Et si l’écran comporte des widgets grâce à la personnalisation de l’écran de verrouillage proposée par iOS 16, ils resteront affichés de manière atténuée.

L’écran de l’iPhone 14 Pro devient aussi plus confortable à l’oeil, en intérieur comme en extérieur. Il affiche désormais un pic de luminosité annoncée jusqu’à 2000 nits à la lumière du soleil (1600 nits en HDR), un record de luminosité sur un smartphone, dépassant les 1750 nits annoncés du Samsung Galaxy S22 Ultra. A l’usage et en comparant avec l’iPhone 13 Pro Max, cela se ressent en extérieur où l’iPhone 14 Pro est bien plus visible dans n’importe quelle condition d’ensoleillement.

De sublimes appareils photo

La partie photo constitue l’une des avancées majeures de l’iPhone 14 Pro par rapport aux modèles précédents. Pour la première fois, Apple propose un capteur photo principal de 48 mégapixels. Si le nombre de mégapixels n’est absolument pas un gage de qualité en lui-même, cette évolution, si elle est bien pensée, permet d’obtenir des clichés plus détaillés. En l’occurrence, Apple utilise ces 48 mégapixels pour combiner quatre pixels en un, afin d’emmagasiner davantage de lumière et obtenir des clichés en 12 mégapixels, bien plus légers.

Le module photo de l'iPhone 14 Pro MaxLe module photo de l'iPhone 14 Pro Max
Le module photo de l’iPhone 14 Pro Max © Tech&Co

S’il est impossible de débrayer l’appareil pour obtenir de véritables clichés en 48 mégapixels au format classique (JPG), les photographes les plus aguerris peuvent le faire en mode ProRAW, qui capture des fichiers sans aucune compression. Avec, à l’arrivée, des clichés qui pèsent environ 70 Mo (contre 25 Mo pour les photos ProRAW en 12 mégapixels).

Apple utilise également cette nouvelle définition de 48 mégapixels pour recadrer une photo sans perdre en qualité et ainsi fournir un zoom numérique x2 en complément du zoom optique x3, obtenu quant à lui grâce au téléobjectif.

La qualité du téléobjectif, comme de l’objectif ultra grand-angle, est également améliorée: les deux appareils photo complémentaires fournissent des clichés plus lumineux, avec moins de bruit et plus de détails en basses lumières. La plage dynamique est également élargie: sur une image avec de fortes variations d’éclairage (par exemple avec des zones très ombragées), l’iPhone 14 Pro compense parfaitement les différences pour obtenir un rendu homogène, sans être trop artificiel pour autant.

Photo prise avec l'iPhone 14 Pro (téléobjectif)Photo prise avec l'iPhone 14 Pro (téléobjectif)
Photo prise avec l’iPhone 14 Pro (téléobjectif) © BFMTV
Photo prise avec l'iPhone 14 Pro (grand angle)Photo prise avec l'iPhone 14 Pro (grand angle)
Photo prise avec l’iPhone 14 Pro (grand angle) © BFMTV
Photo prise avec l'iPhone 14 Pro (ultra grand angle)Photo prise avec l'iPhone 14 Pro (ultra grand angle)
Photo prise avec l’iPhone 14 Pro (ultra grand angle) © BFMTV
Photo prise avec l'iPhone 14 Pro (téléobjectif)Photo prise avec l'iPhone 14 Pro (téléobjectif)
Photo prise avec l’iPhone 14 Pro (téléobjectif) © BFMTV
Photo prise avec l'iPhone 14 Pro (téléobjectif / mode nuit)Photo prise avec l'iPhone 14 Pro (téléobjectif / mode nuit)
Photo prise avec l’iPhone 14 Pro (téléobjectif / mode nuit) © BFMTV

La puissance de calcul renforcée de l’iPhone 14 Pro améliore également les rendus du mode portrait, capable de distinguer avec davantage de précision le premier plan et l’arrière-plan lors de l’application du flou. Dans l’ensemble, le smartphone est un appareil photo agréable et confortable. Grâce à sa puissance de feu, il prend des clichés sans latence.

Apple améliore également la partie vidéo, de façon plus discrète. Le fabricant a peaufiné ce qui constituait déjà sa principale force: la stabilisation. Filmer un sujet en marchant (voire en trottinant) n’était plus un problème depuis deux à trois ans. Ça l’est encore moins aujourd’hui avec l’arrivée d’un mode Action activable pour filmer une séquence en mouvement.

L’iPhone 14 Pro est toujours équipé de la fonction ProRes, qui permet aux vidéastes les plus exigeants de filmer dans la meilleure qualité possible, sans compression. Notons qu’il est impossible de filmer en ProRes et en 4K sur une version équipée de 128 Go de stockage, en raison de l’immense taille des fichiers générés. Apple a également amélioré son mode Cinématique (un mode portrait vidéo), désormais compatible avec la 4K.

De la puissance à gogo

L’iPhone 13 Pro dominait déjà les débats et la concurrence quand il était question de performances. L’iPhone 14 Pro poursuit sur la même lignée avec l’arrivée de la puce A16 Bionic, réservée cette année à la seule gamme Pro d’Apple. Le smartphone 5G est capable de tout et sans vaciller le moins du monde. Lancer plusieurs applications à la suite, jouer à des jeux gourmands en ressources comme Fortnite ou PUBG, regarder du streaming en haute définition, faire du montage de vidéos 4K… rien ne le met véritablement à l’épreuve et l’utilisation reste fluide, les manipulations très rapides.

Et pour ne rien gâcher, l’iPhone 14 Pro montre toujours une autonomie longue durée que seul son grand frère par la taille, l’iPhone 14 Pro Max (et possiblement le futur iPhone 14 Plus) dépasse en durée: comptez une journée et demi avec un usage modéré et une journée avec un usage intensif.

Le stockage grimpe à 1 To

Ceux qui aiment avoir des milliers de photos et de vidéos qu’ils oublient de trier vont être ravis: l’iPhone 14 Pro propose désormais jusqu’à 1 To de stockage sans avoir besoin de recourir à un abonnement iCloud. Cela sera surtout utile pour ceux qui veulent photographier en qualité ProRAW ou filmer en ProRes qui donne des fichiers de très grande qualité, mais aussi très lourds (photo de 75 Mo avec le capteur 48 MP, vidéo d’une minute en 4K de 6 Go). Cela pourrait rapidement remplir l’espace maximal.

L'iPhone 14 ProL'iPhone 14 Pro
L’iPhone 14 Pro © BFMTV

Les inconvénients

Un prix qui s’envole

La plongée de l’euro face au dollar fait du mal aux géants de la tech, mais surtout aux clients européens. La marque à la pomme est la première à en faire les frais pour le grand public. Avec une variation de près de 15% en un an, les tarifs en euros s’envolent. L’iPhone 14 Pro démarre à 1329 euros pour 128 Go. En version iPhone 14 Pro Max, il faut compter 1479 euros. Mais c’est pour les plus ambitieux que la facture va faire mal: pour un 1 To de stockage, il faudra débourser respectivement 1979 euros pour l’iPhone 14 Pro et 2129 euros pour l’iPhone 14 Pro Max.

Un chargeur conservateur

À l’heure où certains concurrents annoncent des durées de recharge de smartphone tombant allègrement sous les 20 minutes pour atteindre 100%, Apple campe sur ses positions et poursuit sa slow life de la recharge. L’iPhone 14 Pro n’est toujours pas un foudre de guerre quand il est question de faire le plein d’autonomie (toujours avec le port Lightning !) et il faut encore compter près de 1h30 pour que l’iPhone 14 Pro Max atteigne les 100%.

Si la recharge sans fil est bien présente avec la technologie MagSafe en prime (qui aimante l’iPhone au socle de recharge et à d’autres accessoires), Apple n’a toujours pas cédé aux sirènes de la charge inversée qui permettrait de recharger un autre appareil ou tout simplement ses AirPods.

À noter aussi que, comme c’est le cas depuis l’an dernier, l’adaptateur secteur n’est plus fourni dans la boîte, tout comme les écouteurs. Et attention, le câble Lightning fourni a besoin d’une prise avec port USB-C.

Conclusion

Une fois encore, Apple a réservé le meilleur à sa gamme d’iPhone 14 Pro. Quel que soit le domaine, la marque californienne pousse un peu plus le curseur. En performances comme tous les ans, mais désormais aussi sur la photo avec enfin une montée en gamme de ses capteurs et l’arrivée d’un capteur principal de 48 MP, ajouté au changement de technologie pour sa photographie computationnelle. Les clichés sont plus détaillés, plus lumineux, notamment en basse lumière et photo de nuit, le nouveau cheval de bataille d’Apple.

Il n’y a rien à redire de cet iPhone 14 Pro qui se débarrasse intelligemment de son encoche sans concessions sur la force de sa caméra TrueDepth. Il sait tout faire et le fait bien, voire encore mieux qu’avant. Mais cela a un coût qui met un sacré coup au portefeuille.

Leave a Reply

Your email address will not be published.