Test Samsung QE55S95B : le premier téléviseur QD-Oled de Samsung fait de l’ombre au Neo QLED

Le panneau QD-Oled de Samsung Display contient trois sous-pixels (rouge, vert et bleu) disposés en triangle, tandis que les panneaux Oled de LG Display utilisent une structure à quatre sous-pixels (rouge, vert, bleu et blanc) alignés horizontalement. Cette structure à trois sous-pixels diffère également de la disposition Pentile que Samsung utilise sur les écrans OLED des smartphones, où certains sous-pixels sont partagés entre deux pixels.

Les angles de vision sont tout simplement excellents, car à 45° la luminosité ne change quasiment pas (moins de 5%). C’est bien mieux que les meilleurs téléviseurs LCD avec lesquels nous avons mesuré une perte de 35 %. Q950TS40 % sur l’art 900 r et 45% sur l’Art QN95Ble modèle Ultra HD Mini-Led le plus haut de gamme de Samsung en 2022. La dalle QD-Oled s’offre le luxe d’être plus performante que l’Oled, avec une perte de luminosité de 18% à 45°, à LG 65C2 par exemple.

Comme toujours, le mode Filmmarker offre la meilleure qualité d’image. Dans ce mode, le téléviseur affiche une image très bien calibrée. La courbe de température sur l’ensemble du spectre, mesurée à une moyenne de 7170K, s’éloigne un peu de la référence de 6500K, d’où un rendu un peu froid. En revanche, la courbe gamma est assez stable, avec une valeur moyenne de 2,39, ce qui est tout à fait conforme à la valeur de référence (2,4). Enfin, avec un delta E moyen mesuré à 3,2, les couleurs sont très bien restituées. On reste au-dessus de la valeur seuil de 3, en dessous de laquelle les couleurs sont considérées comme absolument fidèles aux couleurs envoyées par la source. À cet égard, le téléviseur QD-Oled est plus performant (delta E moyen de 2,6), mais cela a un prix.

Comme toujours, le contraste apporté par cette dalle Oled est dit infini. En effet, même avec un blanc calibré à 150 cd/m², le noir est mesuré à 0 cd/m² (notre sonde ne peut pas mesurer le noir en dessous de 0,0049 cd/m²). Ce contraste est tout de même impressionnant et permet de profiter de toutes les nuances même dans l’obscurité la plus totale.

En 2022, les téléviseurs haut de gamme de Samsung hériteront du Neural Quantum Processor 4K, une évolution du Neo Quantum. Les différences sont minimes, et le moteur de mise à l’échelle, déjà très puissant l’an dernier, est tout aussi performant aujourd’hui. En mode Filmmaker – notre préféré pour maintenir la fidélité de l’image – la mise à l’échelle du contenu HD et Full HD sur ce panneau Ultra HD est très fluide. Il faut passer en mode standard pour utiliser le potentiel de mise à l’échelle du CPU, mais il n’y a pas plus de précision dans ce cas.

Le système de compensation de mouvement Motion Xcelerator Turbo+ est efficace et permet de créer une image animée nette grâce à la dalle 100/120 Hz. Le rendu avec AutoMotion Plus réglé sur Automatique est bon, mais il est préférable d’utiliser des paramètres personnalisés pour limiter l’effet de la caméra vidéo. N’oubliez pas qu’en mode Filmmaker, le système de compensation de mouvement est désactivé.

Leave a Reply

Your email address will not be published.