Dans « Sept à huit », Bilal Hassani révèle avoir subi un viol en 2019

Le chanteur et influenceur français Bilal Hassani se tient sur le tapis rose lors de la soirée de clôture du 5e Festival international de Cannes (Cannes) à Cannes, dans le sud de la France, le 6 avril 2022 (Photo de Valerie Hatchey/AFP)
Valérie Haache/AFP Le chanteur et influenceur français Bilal Hassani se tient sur le tapis rose lors de la soirée de clôture du 5e Festival international de Cannes (Cannes) à Cannes, dans le sud de la France, le 6 avril 2022 (Photo de Valerie Hatchey/AFP)

Valérie Haache/AFP

Bilal Hassani, ici lors de la soirée de clôture du 5ème Festival International de Cannes, le 6 avril 2022.

Médias – émission invitée sept à huit Sur TF1, dimanche 11 septembre, Bilal Hassani a révélé publiquement un viol dont il dit avoir été victime il y a trois ans, après une soirée.

Le chanteur qui a dédié le titre de son prochain album – la théoriequi sortira cet automne – pour ce drame, confirmé dans une interview d’Audrey Crespo-Mara (Écoutez la vidéo ci-dessous).

“C’est quelque chose qui me hante depuis l’année où c’est arrivé, c’était en 2019. Quelqu’un de mon entourage, quelqu’un en qui j’ai confiance; nous sommes partis le soir. Je suis rentré de ce soir-là avec lui. J’étais ivre, tout d’un coup, deux verres, trois verres. Mais je n’ai pas ressenti ce que ça fait quand on boit deux ou trois verres. J’étais évidemment sous l’influence d’une substance que je ne voulais pas ingérer, et j’ai commencé à avoir des trous de mémoire, des moments où je Je n’avais aucun souvenir. Je me réveillais et ce qui se passait pouvait se traduire par une agression sexuelle. C’était un viol.raconte le représentant de la France à l’Eurovision 2019.

Je me suis réveillé le lendemain matin, et il était dans mon lit, et je ne comprenais pas pourquoi, alors j’ai dit: ‘Ne posez pas de questions, ne dites rien, allez-y, allez-y’Bilal Hassani poursuit.

Pourquoi n’a-t-il pas porté plainte ? “Je ne pouvais pas en parler en public, et c’était la seule fois où je le ferais. Je n’avais pas envie de faire une nouvelle série pour assouvir la haine que je ressentais”juré répond à la saison 12 de danse avec les stars. “En effet, ce qui se serait passé, si j’avais porté plainte, ça aurait été découvert assez rapidement, et ça serait devenu un sujet.”Conclut.

Voir aussi sur HuffPost :

Leave a Reply

Your email address will not be published.