l’enquête pour viol et agression sexuelle sur mineur classée sans suite

Le parquet de Paris a annoncé lundi avoir classé sans suite l’enquête contre Nicolas Hulot pour viol et agression sexuelle sur mineur. L’ancien présentateur de télévision et ex-ministre est accusé de viol par plusieurs femmes. En novembre dernier, plusieurs femmes ont témoigné contre lui dans l’émission Envoyé Spécial sur France 2. L’enquête a été ouverte le 26 novembre 2021 après la diffusion de ce reportage, dans lequel six femmes accusaient Nicolas Hulot de violences sexuelles, qui auraient eu lieu entre 1989 et 2001. L’une d’entre elles était mineure au moment des faits qu’elle dénonce. Cette femme, prénommée Sylvia, racontait dans le documentaire, à visage découvert, avoir été agressée sexuellement en 1989, à l’âge de 16 ans, par Nicolas Hulot dans la voiture de ce dernier, après avoir été invitée à assister à une émission qu’il organisait alors à Paris. . Elle a alors porté plainte contre l’animateur et a été entendue par les enquêteurs peu après l’ouverture de l’enquête. Dans le documentaire, cinq autres femmes ont témoigné, dont des bisous surprises. Parmi eux, l’écologiste Claire Nouvian dit avoir été avertie par l’entourage “politique” de Nicolas Hulot avant le tournage en 2008 d’éviter de se retrouver seule avec lui. Deux autres femmes, l’ancienne animatrice Maureen Dor et une ancienne salariée de TF1, ont pour leur part remis à l’Envoyé spécial des témoignages écrits sur des agressions sexuelles. Une ancienne militante d’EELV, Pauline Lavaud, avait alors rapporté sur BFMTV avoir été exclue de la campagne de Nicolas Hulot pour la primaire interne du parti en 2011 car elle “l’excitait trop”. Animateur Star TV, ardent défenseur de la cause environnementale depuis plus de trente ans, Nicolas Hulot a catégoriquement démenti les accusations et annoncé qu’il quittait “définitivement” la vie publique, pour protéger ses proches et sa Fondation des séquelles du “lynchage”. . . . L’ancien animateur de la célèbre émission de télévision sur l’environnement “Ushuaïa” a été entendu en mai dernier par les enquêteurs de la Brigade de protection des mineurs (BPM) à Paris dans le cadre d’une audition gratuite. Lire aussi Accusations de viols et agressions sexuelles : Nicolas Hulot entendu par la Brigade de protection des mineurs

Leave a Reply

Your email address will not be published.