Meghan et Harry loin d’Archie et Lilibet : ils songent à une grande décision pour les obsèques de la reine

Jeudi 8 septembre, la nouvelle tant redoutée de la mort d’Elizabeth II est tombée. Après de longues heures de doute sur la santé de la reine, cette dernière est décédée à l’âge de 96 ans, entourée des siens dans sa résidence de Balmoral en Ecosse. Le hasard a plutôt bien fait les choses depuis le prince Harry et Meghan Markle, qui se sont installés en Amérique depuis qu’ils ont quitté la famille royale, étaient en même temps en Europe pour assister à des événements caritatifs. Aux côtés du clan Windsor jusqu’aux obsèques de la reine, prévues le lundi 19 septembre, Harry et Meghan Markle ont laissé leurs enfants Archie, 3 ans, et Lilibet, 1 ans, entre les mains de leur grand-mère Doria Ragland, mais le temps commence à se faire long.

Leur présence en Europe initialement prévue pour une semaine, Meghan Markle et le prince Harry ont évidemment modifié leur emploi du temps et prolongé leur séjour en Angleterre au moins jusqu’aux obsèques de la reine. Mais difficile d’envisager autant de temps loin de leurs deux enfants. C’est la raison pour laquelle le couple réfléchit à un moyen de leur faire venir Archie et Lilibet avant leur retour aux États-Unis la semaine prochaine.

Si leur décision n’a pas encore été prise, les réunions de famille sont au cœur des discussions. Il faut dire que depuis le début de leur voyage en Europe, Meghan Markle et le prince Harry n’ont plus revu Archie et Lilibet. Passer une semaine de plus loin de leurs bambins leur est donc quasiment impossible. C’est la raison pour laquelle Doria Ragland pourrait bientôt voyager avec eux pour rejoindre sa fille et son gendre, en plein deuil, au Royaume-Uni.

Ce ne serait pas la première fois que Meghan Markle et le prince Harry venaient voir la famille royale en compagnie de leurs enfants. Déjà en juin dernier, le duc et la duchesse de Sussex profitaient du jubilé de platine de la reine Elizabeth II pour présenter Lilibet aux membres du clan et fêter son tout premier anniversaire. Une rencontre qui aura permis à la Souveraine de faire connaissance avec son arrière-petite-fille avant de tirer sa révérence.

Leave a Reply

Your email address will not be published.