le prétexte de la guerre en Ukraine “est un gigantesque mensonge”

Laura Laplaud 08h38, 12 septembre 2022, modifié à 09h01, 12 septembre 2022 La facture énergétique française a bondi de 28% en un an selon l’INSEE. Pour François-Xavier Bellamy, eurodéputé LR, invité d’Europe Matin ce lundi, la guerre en Ukraine n’est pas la seule responsable de la crise énergétique que traverse la France. Les gouvernements ont aussi leur part de responsabilité. La crise énergétique est-elle due à la guerre en Ukraine ou aux élections de nos gouvernants en Europe ? Pour François-Xavier Bellamy, député européen Les Républicains (LR), invité d’Europe Matin ce lundi, il n’y a pas de doute, “il y a évidemment une énorme responsabilité de nos gouvernants et surtout d’Emmanuel Macron”. “Quand Emmanuel Macron essaie de nous faire croire que les coupures d’électricité qui se forment pour cet hiver sont le prix de nos valeurs, c’est à cause de la guerre. [en Ukraine] c’est évidemment un gigantesque mensonge”, a-t-il lancé sur Europe 1. L’état du parc nucléaire français mis en cause “Je peux vous donner une preuve très simple, il y a deux ans au Parlement européen, je m’étais interposé pour dire qu’on va vivre sur sol et surtout en France, des coupures d’électricité et que nous allons connaître des pénuries », a-t-il dit. Des pénuries qui ne se sont pas produites à cause de la guerre en Ukraine, selon le député, mais « à cause de l’état très dégradé de notre parc nucléaire et parce que de la fermeture de la centrale de Fessenheim ». « Je pense surtout à tous les ouvriers, à tous les techniciens et ingénieurs de Fessenheim, qui sont des gens qui travaillent avec un souci incroyable d’exigence et d’intégrité et qui doivent être écoeurés aujourd’hui, alors que la France est s’apprête à entrer dans une période de grande tension concernant son approvisionnement en électricité, d’entendre le président de la République se déresponsabiliser », a-t-il conclu.

Leave a Reply

Your email address will not be published.